LES CÉRAMIQUES

Les céramiques sont des matériaux non métalliques, non organiques,
obtenus par l’action de fortes températures.

Au cours de la cuisson d’une céramique, la matière première (traditionnellement, une terre argileuse) subit une transformation irréversible et acquiert des propriétés nouvelles.

On connaît bien ces propriétés : solidité, résistance à l’usure et à la chaleur, etc. Une céramique se définit donc à la fois par les matériaux dont elle est constituée (ni métalliques, ni organiques), et par la manière dont elle est élaborée (un mode de cuisson spécifique).

Les céramiques possèdent une large gamme de propriétés : résistance à la chaleur, résistance à l’usure, inertie chimique, magnétisme, isolants et semi-conducteurs électriques, biocompatibilité.
Traditionnelles, en revêtements de surface ou par fabrication additive, elles sont présentes dans de nombreux domaines : luxe, aéronautique et spatial, bâtiment, énergie, électronique, optique et médical…

 

Si à l’origine, l’argile constituait la matière première fondamentale, l’emploi de nouvelles matières premières naturelles ou synthétiques a favorisé l’essor des céramiques techniques.

Aujourd’hui, les céramiques techniques ont peu de ressemblance avec leurs origines. Elles offrent des propriétés uniques et étonnantes, tant physiques que thermiques, optiques et électriques, qui ont ouvert un monde nouveau d’opportunités de développement dans tous types d’industries.

Bien que très différentes des céramiques traditionnelles, il s’agit bien de céramiques, car la matière première est une poudre minérale mise en forme pour produire l’objet, et le traitement thermique est nécessaire pour lui donner les caractéristiques recherchées.
Les céramiques techniques offrent souvent la solution alternative parfaite, économique et de haute performance aux matériaux traditionnels tels que les métaux ou le plastique.

 

 

Propriétés de la céramique :

 

  • Résistance à la chaleur ( les céramiques réfractaires )
    Un matériau réfractaire se comporte de la même manière à température ambiante et à haute température : résistance à des températures supérieures à 1500 degrés sans modification notable de ses propriétés chimiques ou physiques.
    Les céramiques sont irremplaçables pour de nombreuses applications industrielles, et notamment en sidérurgie, mais aussi en verrerie, en pétrochimie, dans la fabrication de catalyseurs automobiles…
  • Dureté et résistance à l’usure : propriétés mécaniques
    Très dures, et bien plus légères que les métaux, les céramiques rendent de nombreux services, que ce soit pour réaliser des objets de coupe ou des prothèses.
    La dureté des céramiques est très recherchée, car elle permet d’obtenir des revêtements et des matériaux très résistants à l’usure. Ces caractéristiques, combinées à une bonne résistance à la chaleur, font des céramiques de bons matériaux pour toutes les applications où un frottement répété dégage de la chaleur : objets de coupe, joints tournants, outils de forage et d’excavation, buses de filage.
  • Isolation
    Isolantes et faciles à mettre en forme, les céramiques sont omniprésentes dans les domaines de l’électricité et de l’électronique.
    On emploie dans le domaine de l’électronique plusieurs dizaines de familles de céramiques, utilisées selon leurs propriétés spécifiques. Les applications sont très variées et des progrès spectaculaires ont été réalisés depuis l’époque où l’on utilisait de la porcelaine pour isoler les fils électriques.

REJOIGNEZ
NOTRE RÉSEAU

Share This