retour à l'accueilaller au contenualler au menu |

Pôles de compétitivité

Pôle Européen de la Céramique

Navigation

Accueil du site / Actualités / Les 30 ans du CTTC : Entretien avec le Directeur de la structure, Grégory Etchegoyen.

25 juin 2014

Les 30 ans du CTTC : Entretien avec le Directeur de la structure, Grégory Etchegoyen.

Le Centre de Transfert de Technologie Céramique ouvre ses portes du 25 au 28 juin à l’occasion des 30 ans de sa création. Grégory Etchegoyen, son Directeur nous en dit plus…

Le CTTC à 30 ans cette année, quels vont être les temps forts et les évènements de cette semaine anniversaire ?

En effet, à l’occasion de nos 30 ans, nous organisons des portes ouvertes du 25 au 28 juin 2014 avec un point fort de cette manifestation le 26 juin pour la cérémonie officielle de cet anniversaire. Ce sera l’occasion de retracer le parcours du CTTC et de présenter nos technologies et notre métier au plus grand nombre. Par ailleurs, cette année est riche en évènements pour nous, car nous accueillerons également avec le CITRA et CISTEME le colloque annuel des Centre de Ressources Technologiques qui aura lieu pour la première fois à Limoges le 18 septembre.

A quoi sert un Centre de Ressources Technologiques ?

Les CRT sont des « acteurs de terrain » qui accompagnent les entreprises et notamment les PME dans leur projet d’innovation. Il y a plus de 70 CRT en France aujourd’hui, généralement des associations loi 1901, qui tout comme le CTTC, ont pour objectif de renforcer durablement la compétitivité des entreprises françaises en apportant des solutions innovantes d’un haut niveau technologique. Pour cela, les CRT assurent le lien entre la recherche et le monde industriel. Notre rôle étant de travailler de concert avec les laboratoires de recherche publique pour anticiper les évolutions technologiques à venir, et d’autre part de réaliser des actions quotidiennes de soutien aux projets industriels, afin d’assurer une diffusion rapide et opérationnelle des innovations sur le terrain.

Que propose le CTTC aux entreprises ?

Les domaines de compétence du CTTC sont les matériaux céramiques, leurs procédés de fabrications, les céramiques techniques et les technologies de fabrication numériques. Nous proposons aux entreprises de répondre à leur problématique par différents types de services, toujours « sur mesure » pour s’adapter à leurs besoins et aux spécificités de leur métier. Cet accompagnement prend par exemple la forme d’une prestation d’étude, d’un projet de R&D, d’un diagnostic, d’essais sur nos machines, d’analyses, d’une formation ou de la réalisation de prototypes. Innover, c’est bien sûr prendre des risques. Toutefois, l’accès à des nouvelles technologies mutualisées au sein d’un CRT permet aux entreprises de tester des innovations sans avoir à consentir de lourds investissements. Et en période de crise, il est extrêmement important que les entreprises n’aient pas à sacrifier leur stratégie d’innovation, source de développement économique et d’emplois.

Quand peut-on faire appel au CTTC ?

Nos clients viennent chercher nos compétences dès lors que la réponse à leur besoin ne se trouve pas « sur étagère » dans l’industrie. Les études que nous menons pour eux sont très souvent en lien avec les développements stratégiques de leur entreprise, nous sommes donc très attentif à leurs attentes et à la confidentialité de leur sujet. Signalons également que lorsqu’une entreprise prend contact avec nous, nous faisons une première expertise de leur projet de façon totalement gratuite, ce qui est très apprécié par celles qui n’ont qu’une connaissance partielle des technologies céramiques.

Qui sont les clients du CTTC ?

Chaque année, ce sont plus de 80 entreprises, de toutes tailles et secteurs d’activité qui nous font confiance. Des grands noms comme AIRBUS, THALES, ALSTOM, AREVA ou PSA mais également de très nombreuses PME. Notre expertise est en effet reconnue au niveau national, puisque nos clients sont majoritairement des entreprises françaises. Nous arrivons également à gagner des affaires au niveau international en nous associant aux laboratoires de recherche de Limoges (SPCTS et XLIM).

Justement comment arrivez-vous à intéresser des entreprises étrangères ?

Il faut prendre conscience que nous disposons d’atouts formidables en termes de compétences et de moyens technologiques au sein de notre filière céramique. Pour être « compétitif » sur la scène international, il nous faut atteindre une taille critique et le meilleur moyen est de nous associer pour répondre complétement aux demandes qui nous sont soumises. Le CTTC a souvent l’occasion de le faire avec le SPCTS, XLIM ou des entreprises. Le Pôle Européen de la Céramique permet également de renforcer collectivement notre visibilité.

Que vous apporte le Pôle Européen de la Céramique ?

Enormément. Je crois qu’il y a une grande complémentarité entre les missions d’un Pôle de compétitivité et celles d’un CRT. Le Pôle a un rôle fédérateur et structurant dans la filière céramique puisqu’il réunit l’ensemble des acteurs. Sa cellule d’animation permet également de faire notre promotion à l’échelle nationale et internationale. Nous avons recours très régulièrement aux services du Pôle (veille et mise en relation avec des donneurs d’ordre) et travaillons régulièrement de concert pour promouvoir la céramique et notre écosystème d’innovation.

Le CTTC fait-il également sa propre R et D ?

Oui. Le CTTC doit son attractivité à son ressourcement permanent en termes de technologies et de compétences. Nous faisons donc un effort particulièrement important en R&D puisque nous y consacrons 30% de notre activité. Pour être en mesure de garantir cela, nous lançons chaque année de nouveaux travaux sur des technologies de rupture le plus souvent en collaboration avec le SPCTS, ou sur la recherche de nouvelles solutions à des problématiques industrielles. Dans ce cas, nous procédons par le biais de projets de recherche collaboratifs pour lesquels nous avons un soutien important et indispensable de l’Etat et des collectivités publiques. Ces dernières années, la Région Limousin nous a aidés dans le cadre de plusieurs projets de recherche avec un cofinancement de l’union européenne (via les fonds FEDER). Nous avons aussi bénéficié d’aides de l’état pour l’acquisition de nouvelles technologies, ce qui nous permet d’avoir un parc de machine en phase avec notre métier et les besoins de nos clients.

Sur quoi travaille le CTTC aujourd’hui ?

Notre activité a connu un léger repli en 2013 après deux ans successifs de pleine croissance. Nous avons tout de même réalisés 60 études de R&D et plus de 200 autres prestations l’année dernière. En 2014, nous avons débuté l’année avec de nombreuses sollicitations et prévoyons de recruter 2 à 3 personnes supplémentaires dans l’équipe. Nous travaillons actuellement sur des projets très enthousiasmants pour le secteur de l’énergie et celui de la défense pour lesquels nous espérons voir des retombées économiques importantes en région Limousin. Depuis quelques années, nous avons également investit dans les technologies de fabrication numérique qui nous permettent désormais de répondre à de nombreuses problématiques dans le domaine des télécommunications et des composants électroniques.

Et demain ?

Nous sommes déjà engagés dans une démarche d’évolution de nos technologies dans la vision « Usine du futur » qui, en quelques mots, privilégie la production de produits personnalisés intégrant de nombreuses fonctions et matériaux par des méthodes de fabrication rapide, flexible (c’est-à-dire numérique) et à faible impact environnemental. Nos moyens actuels de fabrication numérique et/ou additive seront complétés dès 2015 par un ensemble de nouveaux équipements au travers d’une plateforme visant à faciliter l’insertion de ces technologies dans les entreprises. Nous souhaitons également accompagner les jeunes entrepreneurs et les start-up au démarrage de leurs projets en créant un Fab-Lab céramique pour leur permettre d’accéder très facilement à certaines de nos machines numériques afin de réaliser leurs premiers prototypes.



Pôle Européen
de la Céramique

ESTER Technopole
1, avenue d'ESTER
87069 Limoges Cedex

Tél. : +33(0) 5 55 38 16 21
Fax : +33(0) 05 55 38 18 62
contact@cerameurop.com

Financeurs

République Française Région Aquitaine Occitanie Limoges Métropole

Membre du réseau

Cluster Managment Excellence

Plan du site | Mentions légales et crédits